Rechercher
  • IFFEurope.be

Témoignage de Félicie, Tremplin 2020



J’ai eu la chance de participer à la formation « Tremplin » il y a déjà un an et demi.

Au-delà de la recherche notre choix d’orientation future ou professionnelle, par laquelle on passe tous, ce parcours m’a apporté énormément d’outils et d’éclaircissements par rapport à qui je suis et qui j’ai envie de devenir.


Tremplin c’est tout d’abord une aventure humaine et de partage.

Avant de commencer cette formation, je me sentais vraiment perdue par rapport à ce choix professionnel, mais également par rapport à la personne que j’étais.

J’avais fait un an de psychologie, que j’avais adoré, mais je sentais qu’il me manquait quelque chose, que ce n’était pas ma place et qu’il fallait d’abord que je me concentre sur moi.


Je suis arrivée dans cette petite maison toute chaleureuse de Louvain-la-Neuve et j’ai directement senti que j’étais exactement là où je devais être.

On a commencé à discuter entre jeunes, on arrivait tous avec des questions plus ou moins différentes mais surtout avec un but commun : se (re)trouver! Et personnellement éclaircir énormément de questionnements et d’incertitudes.

J’ai été très surprise de constater le premier jour qu’on se soutenait déjà, même si, de l’extérieur, on arrivait tous avec des visions différentes et un passé différent.

Dès la première semaine, j’ai senti un lien si fort avec ce groupe.

C’était un lien de soutien inconditionnel, de bienveillance et surtout de non-jugement.

On était là, tous ensemble, à se partager nos motivations et nos craintes, en vivant nos émotions tout en apprenant de nouvelles choses.

Cette force de groupe est ce qui m’a réellement aidé à avancer et à ne pas trop douter de moi et de l’endroit où j’étais. Ça a été un pilier pour traverser tous les moments intenses qu’on a vécu.


Petit à petit, j’ai commencé à sentir plein d’énergies qui vibraient dans tout mon corps.

Le fait d’apprendre autant de choses tous les jours avec des formateurs différents, que ce soit du théâtre, de l’art, de la danse, des ateliers de toutes sortes (comme un atelier sur nos relations, sur nos mécanismes de défense, sur l’éducation à la vie sexuelle et affective, sur nos ressources…) ou même des débats et des moments de réflexions, était exactement ce qu’il me fallait.

Ce côté autant diversifié et ouvert à tous les horizons a été si riche pour moi et m’a donné ce sentiment de liberté qui me porte.


J’ai compris qu’avant de me lancer dans mes études et de faire ce fameux choix, il fallait que je me fortifie et que je comprenne et accueille la personne que j’étais, avec ses qualités et ses défauts.

J’ai compris qu’il fallait que j’arrête de constamment me comparer aux autres, et que moi aussi, j’avais une histoire à raconter, mais qu’il fallait d’abord que je commence à l’écrire.

J’ai compris que mon environnement ne me définissait pas, et que j’avais toute la place du monde pour me découvrir et être qui je suis.

Ça a été le début d’une reconstruction magnifique, le début de mon chemin d’acceptation et d’amour pour qui je suis.

J’ai compris que, contrairement à ce que je pensais, j’étais remplie de ressources et qu’il y en avait tout autour de moi, et ce depuis toujours.


Aujourd’hui, je fais des études de Sage-femme, et j’adore ça ! J’ai compris, grâce à plusieurs tests d’orientation que j’ai fait à IFF, mais également grâce à énormément d’interactions et de rencontres, que je suis quelqu’un de très sociable, et que ce contact est ce qui me nourrit réellement.

Ce que j’aime dans mes études, c’est ce mélange de médical, de psychologie que j’aime tant, mais également ce rapport au corps qui me fascine, car je commence à comprendre qu’à la place d’être un ennemi, il est un guide et une grande force quotidienne.

À côté de ça, j’ai décidé de prendre quelques cours de psychologie cette année.


Finalement, je pense que je connaissais ces réponses à l’intérieur de moi, mais que j’avais simplement besoin de me reconnecter à qui je suis et de re-remplir ce réservoir d’énergie. J’avais besoin de ce petit boost et de ce moment de « break ».

Mais, au-delà de ces réponses, ces mois de formations m’ont apporté bien plus que ça.

IFF m’a permis de comprendre que l’amour des autres passait tout d’abord par l’amour de soi. Moi qui voulais tant venir en aide et être utile, j’ai compris qu’il fallait d’abord que je me construise.


Je pourrais comparer ce temps de formation à un arbre qui grandit et qui déploie de plus en plus de branches et de feuilles.

Que ce soit pour construire des relations d’amitié saines, pour apprendre à gérer des conflits, pour réussir à sentir ce qui est juste au fond de moi, pour réussir à faire un choix en accord avec tout mon être, ou encore pour bien d’autres choses.

Je me sens beaucoup plus forte et paisible.

Cette vision du monde qui nous entoure me faisait très peur avant, aujourd’hui, je le vois d’une toute autre manière. J’ai l’impression d’avoir un sac à dos rempli d’outils qui me permet de voir ce monde comme une multitude de potentiels à découvrir et à développer.

J’ai confiance en lui et je commence à avoir confiance en moi aussi.

Je pense que tout ce chemin d’apprendre à se connaître et de trouver sa place est une quête constante, et j’estime avoir eu beaucoup de chance de traverser une partie de ce chemin avec ce groupe incroyable et ces formateurs/accompagnateurs si bienveillants et présents.


Je n’y avais jamais vraiment pensé, mais ce mot Tremplin résume assez bien tout ce que j’ai pu exprimer ici. Cette formation a été vraiment pour moi une construction intérieure et une source de valorisation avant de pouvoir prendre mon envol vers ce qui me fait vibrer et ce qui me passionne.

Je pense que ce parcours est un cadeau que j’ai eu la chance de vivre et j’en suis énormément reconnaissante aujourd’hui.


Félicie

36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout